Expo : Rodin, le centenaire


Cent ans maintenant que Rodin nous a quitté, et le sculpteur n'a jamais été aussi plébiscité que cette année. Si son oeuvre hors-norme a fait débat de son vivant - son goût pour les femmes et son histoire passionnelle et torturée avec Camille Claudel aussi - elle est depuis (enfin) reconnue à sa juste valeur. 

Alors qu'un film lui est justement consacré ce mois-ci, avec l'excellent Vincent Lindon à la tête d'affiche, je suis allé jeter quelques yeux à l'exposition qui retrace (en partie) son parcours au Grand Palais. Au programme : l'exhibition de quelques-uns de ses plus grands chefs d'oeuvre, depuis le fameux Penseur en passant par les Bourgeois de Calais sans oublier le magnifique Baiser... 

Mais pour avoir visité et re-visité plusieurs fois le musée qui lui est dédié dans le septième arrondissement de la capitale... je ne pouvais être que déçu. Rien de neuf sous le soleil à travers cette exposition, sinon qu'elle met en lumière l'oeuvre de quelques artistes annexes, qui se sont inspirés ou qui sont suivi le maitre ultime de la sculpture. La dernière partie de l'exposition est complètement loufoque puisqu'elle reprend bon nombre d'oeuvre d'arts qui se veulent en hommage au travail du Bouc Sacré mais dont il faut parfois se creuser la tête pour trouver l'once d'une ressemblance. 

Bref, l'exposition touche à sa fin (vous avez jusqu'au 15 juillet pour la découvrir) mais je ne suis pas certaine de vous la recommander. Le musée Rodin est, selon moi, bien plus garni, fourni et son oeuvre davantage mise en exergue qu'au Grand Palais. Ne me reste plus qu'à aller visiter son atelier à Meudon à titre de comparaison... Je vous réserve mon avis bien tranché pour un prochain article ;)

- Retrouvez moi sur -