Musée de l'Orangerie


On y vient surtout pour découvrir les magnifiques Nymphéas dont le peintre Monet a fait don à la ville de Paris, au lendemain de la guerre 14-18. Un véritable testament artistique, aboutissement de toute une vie, censé apaiser les parisiens en leur offrant un havre de paix par leur simple contemplation. Encore faudrait-il que le vestibule qu'il a dessiné ne soit pas pris d'assaut...

N'en rajoutons pas, les huit tableaux ainsi exposés sont franchement magnifiques et c'est vrai que l'espace dégage quelque chose de particulier. Mais c'est surtout le sous-sol qui nous a marqué. Désolée, Monet ! Le niveau - 2 regroupe la collection de Jean Walter et Paul Guillaume et fait la part belle aux peintures de Renoir et Cézanne, qui ont si bien su immortaliser de leur pinceau la splendeur du sud de la France. 

Viennent ensuite les tableaux de Rousseau, Modigliani et Laurencin ainsi que Matisse et Picasso. Pour finir, les oeuvres puissantes et tourmentées de Maurice Utrillo et Chaïm Soutine qui nous a franchement laissé sans voix avec son splendide "Dindon et tomates".

- Retrouvez moi sur -