Expo René Magritte au Centre Pompidou



Le centre national d'art et de culture George-Pompidou ne m'a guère laissé un souvenir impérissable, la première fois que j'y suis allée. Finalement, j'ai été agréablement surprise par cette deuxième visite. Le week-end passé, nous sommes allés découvrir l'exposition "Trahison des images" de René Magritte, l'événement de cette rentrée si l'on en croit la presse. Ce qui explique sans doute le monde venu s'y presser.

C'est le seul bémol de cette rétrospective - comptez une bonne heure et de mi d'attente si vous n'avez pas la carte de presse - qui est enrichissante et surprenante. L'oeuvre du peintre belge évolue entre les mots, les images, la poésie, la peinture et même la philosophie et la psychanalyse. Il revisite aussi bien la Caverne de Platon que les travaux de Freud pour un voyage passionnant au coeur du surréalisme. Ces oeuvres renvoient chacun à ses souvenirs personnels bien sûr, mais j'ai trouvé qu'elles raisonnaient encore aujourd'hui et qu'elles sont toujours empreintes de modernité, un siècle après leur création.

En dépouillante les objets quotidiens de leur signification commune et en remettant en cause nos représentations des choses, René Magritte pose la question du sens. A qui chacun trouvera sa propre réponse, en fonction des sujets présentés accompagnés, la plupart du temps, d'une brève explication de ce que l'artiste a souhaité véhiculer. Un mémo plus qu'utile si vous souhaitez enfin découvrir ce qui se cache derrière le fameux "ceci n'est pas une pipe".

Bref, cette exposition, qui se tient jusqu'au 23 janvier 2017, m'a réconciliée avec le George-Pompidou nous n'avons eu qu'un bref aperçu mais auquel nous retournerons très vite pour y découvrir les autres collections et notamment les permanentes. En revanche, pas la peine de s'attarder sur la "plus belle vue de Paris", comme l'affirme le centre qui n'a rien à voir avec celle de la terrasse du Printemps Haussman ou du haut de la Tour Eiffel, entre autres.

- Retrouvez moi sur -
Facebook l Twitter l Instagram