L'âge adulte ?



Parfois, j'ai seulement l'impression d'être une enfant qui paie des factures : 

Quand je dépense l'argent que je n'ai pas, pour des fringues dont je n'ai pas besoin, en prévision d'un futur hypothétique dont je ne suis loin d'être sûre. Comme lorsque j'achètes des shorts en plein hiver, pour l'été à Paris, en sachant pertinemment que la saison estivale ne pointera pas le bout de son nez avant de longs, très longs mois voir même jamais.  

Parce que la moitié de mes amis sont mariés et pensent à fonder une famille alors que l'autre est toujours incapable de retrouver son portable, ou sa dignité, à la fin de la soirée. 

Parce que j'attends d'être à l'article de la mort pour prendre rendez-vous chez le médecin, googlisant mes symptômes pour un semblant de diagnostic, Internet me prédisant une tumeur au cerveau, un cancer du sein, la syphilis ET un déni de grossesse. 

Parce que je ne cuisine toujours pas et que je suis capable de manger sur le couvercle d'un Tupperware à l'aide d'un cure-dents pour éviter d'avoir à faire la vaisselle.

Quand j'ouvre un paquet de Schoko-Bons en sachant pertinemment que je vais être obliger de le terminer, car quand je commence, je ne sais pas m'arrêter. 

Parce que je continue à croire à mes propres mensonges quand je dis que je sors boire "juste un verre" en sachant que l'apéro va s'éterniser en longue, très longue soirée, alors que je bosse le lendemain et que je suis déjà épuisée à l'idée de me lever, avant même d'avoir réglé mon réveil.

Parce que je suis toujours incapable de remplir une déclaration d'impôts. Je me demande pourquoi est-ce que l'on nous apprend pas ça à l'école, alors que c'est pourtant bien plus utile au quotidien que le théorème de Pythagore ou de savoir jouer de la flûte. 

Quand les gens m'appellent Madame et que les enfants me vouvoient, et que je me retourne pour vérifier derrière moi à qui ils s'adressent. Ou quand on me demande "c'est pour quand" le mariage et les enfants alors que j'ai déjà bien du mal à ne serait-ce que penser à sortir mon chien. 

Quand je dis "vous les jeunes aujourd'hui", ce qui signifie clairement que je m'auto-exclus définitivement de cette catégorie, et pourtant...

- Retrouvez moi sur -