Les 10 trucs qui nous agacent au cinéma


1) Quand on décide tous d'aller voir le même film à la même séance : généralement un bon gros blockbuster à 14h un dimanche après midi quand il pleut. D'où une queue phénoménale et une attente interminable alors que par exemple il n'y a jamais personne le lundi ou mardi matin/après-midi. Vous me direz, les gens normaux travaillent sûrement à ces horaires-là c'est pour ça que je me retrouve souvent seule devant le film, comme si j'avais privatisé la salle. 

2) Quand un couple de retraité tente d'utiliser les bornes tactiles : certains cinéma sont équipés d'une borne automatique et tactile sensée nous faire économiser un temps précieux (et nous éviter aussi les files d'attentes infinies du dimanche après-midi 14h pour le blockbuster) sauf qu'il y a TOUJOURS un relou qui s'engouffre dans la file alors qu'il ne comprend strictement rien au fonctionnement d'une borne tactile et automatique. D'un coup, ce qui est supposé nous faire gagner du temps nous en fait perdre un maximum… On perd aussi : sa patience et une bonne partie du plaisir que l'on avait à aller au cinéma pour se détendre l'esprit. 

3) Les 25 minutes de bandes-annonces : les bandes-annonces c'est toujours sympa quand tu les vois une fois… en plus ça te permet de découvrir de nouveaux films bientôt à l'affiche et ça te donne vraiment envie de revenir (malgré le monde dans la salle et les retardataires qui arrivent toujours au dernier moment, qui te buttent sur les pieds et te forcent à te lever pour aller s'installer juste à côté de toi). C'est légèrement plus emmerdant quand les bandes-annonces durent quasiment 25 minutes (dans toutes les salles Gaumont Pathé pour ne pas citer de nom) et qu'elles sont toujours en boucles. Parce que quand tu vas quasiment 5 fois par semaine au cinéma tu finis par les connaître par coeur les bandes-annonces, les publicités et toutes autres spot promotionnels du style printemps du cinéma et compagnie. Vous me direz : quelle idée aussi d'aller 5 fois par semaine au cinéma ? C'est bien fait pour moi dans ce cas!

4) Quand ton voisin mâche du pop-corn : parce que généralement il y a toujours pleins de places vides autour de toi et dans tout le reste de la salle, mais comme pour les transports en commun les gens aiment se coller à la place vide juste à côté de toi. Là où tu avais accessoirement posé tes affaires d'ailleurs. Ca vous ennuie pas, les gens d'avoir toujours besoin de proximité corporelle ? C'est quoi votre problème avec la promiscuité, hein ? Si vous avez besoin de chaleur humaine, pensez aux crématorium ça en regorge. Et surtout : évitez de mâcher votre putain de pop-corn la bouche grande ouverte. Vos parents ne vous ont donc jamais appris que l'on ferme sa bouche quand on mâche ? Non mais oh!

5) Quand ton voisin joue avec son téléphone portable toute la séance : ok j'avoue que je suis la première à ne pas pouvoir m'empêcher d'envoyer des textos/noter des phrases cultes/me connecter sur les réseaux sociaux pendant que je suis au cinéma - et surtout lorsque les bandes annonces durent 25 minutes - mais j'admets que c'est emmerdant. C'est pour ça que j'essaie de me mettre tout au fond de la salle pour ne pas importunez les autres. D'ailleurs j'essaie toujours de ne pas emmerder les gens avec mes réflexions à deux balles ou des CHUUUUUUT parce qu'une bande de potes se marrent. Genre les râleurs qui aiment se plaindre et hurler sur leurs voisins au prétexte qu'ils font trop de bruits…. Non mais les gens et la patience : allo quoi on est là pour prendre du plaisir non ? Pas pour passer nos nerfs sur les autres. 

6) Quand la personne devant toi fait 2m15 : et qu'elle vient s'installer juste avant que le film commence histoire d'être sûre que tu ne puisses pas changer de place en cours de route. Et comme toi tu fais 1 mètres 10 les bras levés, tu te maudis de ne pas avoir embarqué un des sièges réhausseurs pour enfants de moins 12 ans à l'entrée. 

7) Quand ton voisin commente haut et fort toutes les scènes du film : ou rigole de tout son soûl même - et surtout - aux blagues pas drôles, qu'il se sent obligé d'exprimer son avis - dont tout le monde se contrefout - et qu'il parle tout seul tout le long du film… Bref, vous l'aurez compris en fait je déteste les gens et particulièrement les voisins de ciné relous. 

8) Quand il n'y a pas de séances en VOST : je me demande encore comment il est concevable d'aller voir un film mal doublé et mal traduit alors que vous pouvez en savourer les douces subtilités et apprécier davantage le jeu des acteurs en privilégiant sa langue d'origine. Sérieusement, arrêtez les films en VF remasterisés : c'est nul. 

9) Quand la 3D n'apporte strictement rien de plus au film : mais qu'elle te file par contre un mal de crâne pas possible parce que tu t'es cogné 2h30 de film avec une paire de lunettes atroces et trop lourdes qui te feront mal aux yeux pour le reste de la journée. 

10) Quand le film est une vraie daube : et que tu as payé quoi, 12 euros pour aller voir ça…?

- Follow Me -