Ces 10 moments où... vous regrettez d'avoir un chien !




1) Quand il faut se lever à 7h du matin pour le sortir : particulièrement si vous avez fait la fête la veille et que vous traînez une gueule de bois de trois mètres de long. Ou tout simplement quand vous êtes en weekend et que vous aimeriez bien dormir le matin comme tout un chacun... Sauf que ladite petite boule de poils vous attend, pour la première sortie matinale et que votre cycle de sommeil à vous, lui est bien égal à elle. Un conseil : si vous rentrez tard le soir - ou tôt le matin - n'hésitez pas à le tirer de son panier pour lui faire faire une petite ballade préventive (NB: il n'est donc pas rare de me croiser à quatre heures du matin en train de sortir le chien, en rentrant de soirée). Une technique parmi tant d'autres. 

2) Quand il perd ses poils : surtout quand les poils sont blancs, et que votre canapé - voir l'ensemble de votre mobilier - est noir. Ou encore, quand il perd ses poils (toujours) blancs sur vos vêtements noirs eux aussi - bien sûr sinon c'est moins amusant. Et quand votre appartement se recouvre d'une pellicule blanche et immaculée : non ce ne sont pas les premiers flocons de neige qui s'abattent sur la ville. C'est juste la saison où, comme tous les chiens, il perd ses poils - pour la fort bonne raison qu'ils changent de pelage pour l'hiver/été. Et vous, vous avez tout gagné. 


3) Quand tout le monde vous tombe dessus parce qu'il est trop mignon : cri strident et intonation gagatisante, que ce soit les enfants dans la rue tout content de jouer avec le mignon petit chienchien ou les vendeuses dans les magasins. Le chien (comme le gamin) fait partie de ces catégories qui attendrissent (un peu trop) les autres. Du coup vous êtes obligés de vous taper la conversation avec le premier lourd qui passe - très agréable, surtout si c'est la première sortie du matin la gueule enfarinée - ou d'écouter les conseils de dressage des mamies acariâtres qui vont vous expliquer par A + B comment faire de votre chien un caniche bien élevé. 


4) Quand il est un alibi drague parfait : mais pour les autres, en fait. Parce que la phrase d'accroche est toute trouvée et que tous les kékés de la terre semblent s'être passé le mot pour se servir de votre petit chien pour vous aborder. Et entretenir une conversation qui n'intéresse aucune des parties engagées - lui cherche juste à obtenir votre numéro de téléphone, et vous vous cherchez seulement  à vous en débarrasser  Comme si parce que vous aviez un chien, vous étiez forcé d'être copain. Alors que non. Avoir un chien fait peut être de vous l'ami des animaux, mais surtout pas celui des lourdeaux. 


5) Quand il se tire chez le voisin : particulièrement le matin, quand votre voisin ouvre sa porte en même temps que la vôtre et que le chien en profite pour aller dire bonjour à l'appartement de son nouveau copain. Et que vous devez courir dans toute la surface habitable pour essayer de récupérer ledit chien qui semble s'être acoquiné avec la nouvelle copine du voisin - nue sous les draps du lit. Comment lui faire comprendre à Toutou que vous vous seriez bien passé de cette escapade matinale ? Et des suivantes aussi, d'ailleurs. 


6) Quand il vous lance son regard de chien battu : parce que rien n'est plus difficile que de résister au regard du cocker triste... Quand vous partez au boulot le matin, quand il attend sa friandise le soir, quand il vous demande de venir jouer avec lui ou quand il quémande à table. Rien n'est plus dur que de ne pas céder aux sirènes attendrissantes de ses petits yeux malheureux. Un conseil, copiez-le ce regard, il pourra vous être utile par la suite! 


7) Quand votre nouveau mec l'apprécie peu : et qu'il vous explique gentiment que "c'est le chien ou moi". Et ben, ça sera le chien espèce de tocard. 


8) Quand vous avez pris l'habitude de lui parler : et que vous commettez l'impair d'exercer cette même habitude en dehors de chez vous. C'est-à-dire globalement avec des gens normaux autour qui vous entendent lui parler et qui vous regarde comme si vous étiez la dernière des illuminées. Grand moment de solitude. 


9) Quand il a décidé de se venger : parce que vous l'avez laissé seul un petit peu trop longtemps ou tout simplement parce qu'il est jaloux... il a choisi de dégommer votre paire de chaussure préférée. Et que vous ne pouvez pas vraiment dire grand-chose puisqu'une fois la bêtise commise - et s'il n'a pas été pris sur le fait - ça ne sert à rien de l'engueuler. Vous n'avez donc plus qu'à ramasser piteusement vos chaussures et ne plus rien laisser trainer. 


10) Quand la première chose que vous faîtes en rentrant chez vous, c'est de redescendre pour sortir le chien. Ca serait beaucoup moins drôle si vous n'habitiez pas au cinquième étage sans ascenseur


  

  

  

  

  

  

- Follow Me -