10 signes que la journée commence mal


1) Votre réveil n'a pas sonné : ou vous ne l'avez pas entendu sonner, ou vous l'avez éteint dans un accès de colère et de rage - et surtout de grand besoin de sommeil. Résultat des courses, après avoir réalisé que vous étiez désormais en retard vous avez bondi de votre lit, la tête enfarinée et l'oeil hagard afin de vous activez pour limiter le délai de retard que vous allez avoir.

2) Vous êtes retombé sur un objet contendant : en bondissant de votre lit, au lieu de retomber sur vos quatre pattes comme un chat - que vous n'êtes pas - vous avez atterri sur ledit objet contendant qui d'après le dictionnaire désigne un objet qui blesse mais ne coupe pas. Autrement dit, vous ressentez une violente douleur interne, invisible à l'oeil nu mais qui vous met de bonne humeur pour le restant de la journée. Alternative possible : vous avez marché sur un légo qui trainait ou vous vous êtes cogné le petit orteil contre la porte de la salle de bains.

3) Vous êtes en rupture de café : arrivé au petit-déjeuner que vous allez avaler en quatrième vitesse en dévalant les escaliers, vous réalisez sournoisement que vous avez oublié de recommander des dosettes de café nespress et/ou que quelqu'un à bu la dernière tasse qu'il restait, et/ou qu'il n'y a plus de Nutella pour commencer la journée, et là c'est sûr vous allez commettre un meurtre avant même d'arriver au boulot. 

4) Vous êtes restez bloqué dans l'ascenseur et/ou vous avez croisé la voisine, celle qui parle trop et qui vous tient le crachoir chaque fois qu'elle vous croise dans l'immeuble ou en bas de la rue. Variante possible : vous avez subi les gosses des voisins, en retard pour aller à l'école et qui ont bloqué l'ascenseur pendant une bonne dizaine de minutes à grands renfort de cris stridents et de pleurs récalcitrants à l'idée de s'enfermer toute la journée dans une salle de classe - à leur décharge, on les comprend.

5) Arrivés en bas de chez vous, vous réaliser que vous avez oublié votre téléphone portable ou votre pass navigo. Bref, un truc essentiel dont vous ne pourrez pas vous passer pour le restant de la journée et qui vous oblige à remonter chez vous en quatrième vitesse puis à redescendre de nouveau, tout en essayant d'esquiver n'importe lequel de vos - pénibles - voisins. 

6) Il se met à pleuvoir et vous n'avez pas de parapluie, parce que les parapluies c'est comme les hommes : jamais là quand on a besoin d'eux - ok pardonnez moi celle-la était facile - bref toujours est-il que vous n'avez pas de parapluie et que vous êtes sous une jolie averse - vive la fin de l'été - et vous remontez chez vous pour en récupérer un avant de ruiner complètement votre brushing.

7) Vous avez raté le bus, le métro, le tramway, le taxi ou n'importe quel autre moyen de transport qui vous conduit jusqu'à votre lieu de travail. Vous avez tout gagné si une grève inopinée se déclare et/ou un accident de la circulation se met à bloquer le trafic ferroviaire. Au choix : votre train peut aussi bien être plus en retard que vous, ce qui vous donne une raison de pester davantage. Et si vous prenez votre voiture, c'est gagné vous avez perdu les dix minutes essentielles qui vous permettaient d'éviter les embouteillages. Maintenant, vous êtes en retard ET coincée dans les bouchons. 

8) Vous avez renversé votre café acheté à emporter à la sortie du métro/train/tramway/bus. Maintenant vous êtes énervée, en retard ET tâchée pour le reste de la journée. Et vous n'avez toujours pas pu boire votre premier café de la journée. 

9) Arrivée en retard pour le boulot, une réunion surprise est organisée. Visiblement, vous êtes la seule qui n'étiez pas au courant et qui n'avez strictement rien préparée. Variante possible : arrivée en cours, vous êtes a priori la seule à ignorer qu'aujourd'hui il y avait contrôle de connaissance de prévu. 

10) Il est 9h du matin et vous n'avez qu'une seule idée en tête : rentrer chez vous mettre votre tête sous l'oreille et vous blottir contre votre couette. Votre lit semble être votre meilleur allié face au reste du monde qui joue contre vous. La journée commence mal, et s'annonce longue et difficile... Bref, il y a des jours avec, et d'autres... sans! 

- Follow Me -